Eté 2017, Film français

Les Hommes du feu: triste actualité

Aujourd’hui je voudrais parler d’un film français sorti au début du mois de juillet et auquel j’ai eu la chance d’assister à l’avant première avec l’apparition de son réalisateur. Ce film parle du dur quotidien d’une caserne de pompier dans le sud de la France. Un film à l’apparence d’un documentaire-fiction, poignant et tristement fondu dans une actualité où les feux de forêt sont nombreux.

les_hommes_du_feu_120x160_hd_0

A l’avant première, son réalisateur Pierre Jolivet a dit une phrase dans le genre: il n’y a pas mieux documentaire qu’un fiction car dans un documentaire, les personnes filmées ne peuvent pas être naturelles face à une caméra, contrairement à une fiction où les acteurs y sont habitués. Je crois qu’il a totalement raison. Il y a de nombreux documentaires sur les pompiers. Pourtant, et c’est compréhensible, ces documentaires restent superficiels sur les rapports humains entre les pompiers. En effet, je ne crois pas que les pompiers filmés veulent voir leur vie personnelle exposé à la télévision.

Ainsi pour son film, Pierre Jolivet a posé son lieu de tournage dans une véritable caserne. Dans son scénario et même pendant le tournage , il a été aidé par de véritables pompiers afin de coller au mieux à la réalité. D’ailleurs, une des scènes impressionnantes du film -un feu de forêt- a vraiment été réalisé avec l’aide d’une branche spéciale des pompiers, celle qui s’occupe de la prévention de feux de forêts en brulant des parcelles de terrains précis afin de limiter l’éventuelle propagation de feux.(Ainsi amis écologistes, aucune parcelle n’a été brûlé volontairement et spécifiquement pour les besoins du film!)

Durant le film, le spectateur est invité à suivre l’arrivé du personnage interprété par la fabuleuse Emilie Dequenne, dans une caserne 100% masculine. Dès son arrivée, certains, un peu macho, ont du mal à être sous les ordres d’une femme. Rajoutez à ça une possible bavure commise par elle (celle de la bande annonce). Enfin mettez dans le scénario, un possible feu de forêt criminel. Et vous voilà avec un scénario qui pendant 2h vous prend aux tripes, vous fait douter de ce que vous croyiez savoir sur ce métier.

169524

Evidemment, une des grandes réussites du film provient du casting, impeccable mené par miss Dequenne et Roschdy Zem. La principale force est de ne jamais tomber dans le pathos ou la scène pathétique qui fait verser une larme uniquement pour en faire verser une.

Bon malheureusement, tout ne peut pas être dit en 2h de temps, particulièrement les problèmes entre les pompiers et les cités où les habitants les attaquent. Au détour d’une scène, on n’entrevoit qu’une infime partie du problème complexe. De plus, on ne voit le point de vue que des pompiers (je vous recommande de regarder Divines pour avoir le point de vue opposé et ainsi avoir une idée globale).

Enfin bref, véritable coup de cœur pour un cri du cœur à une profession qui semble avoir perdu de sa popularité auprès d’une population française égoïste qui en demande toujours plus à des personnes solidaires. Si jamais vous avez l’occasion de le voir, regardez-le. C’est bouleversant d’humanité.

Note: 9/10

Katherine Waterston |
Goulamas Tribunal Distribution |
Aiai banana le réalisateur |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lesfilmsavoir